Mon histoire

Je m'appelle Hervé Hameury ...

… La naissance de ma fille a été l’étincelle de départ de mon intérêt pour la photographie.  Le budget en forte augmentation des photos de notre petite merveille m’a poussé à m’inscrire au club photo de l’entreprise où je travaillai.

Au club, j’ai été très influencé par deux collègues qui ne travaillaient que sur les montages, les effets spéciaux comme la solarisation et autres techniques passionnantes.

Je suis alors devenu un as sur le maniement de bouts de cartons tenus par un fil de fer au moment de l’insolation, puis du collage sur vitre.

Avec trois agrandisseurs dans mon labo, je réalisai les écarts d’angle de vue avec des plans inclinés. Il m’est arrivé de passer plus de 10 heures pour une photo !!

Quand la deuxième merveille est arrivée, j’ai profité de mon expérience pour immortaliser cet évènement qui, comme celui de sa sœur, est une source de tant de joie.

Malheureusement, un drame familial m’a fait abandonner la photo pour un temps.

Puis le numérique est arrivé et j’ai remplacé le bout de carton par le jeu de calques, le labo par l’ordinateur.

Dans le club où j’étais, où à l’époque le chimique dominait encore, ils me disaient : « c’est facile pour toi, tu n’as qu’à cliquer !! ».

Depuis, la  technique a évolué et j’ai pu plus facilement donner libre cours à mon imagination.

J’ai participé à quelques concours et gagné quelques prix, mais la plus grande satisfaction reste bien sûr la joie de réaliser une belle image si possible originale.

Pour cela, je m’efforce de faire de mon mieux au moment de la prise de vue, de la construction, et du montage.

Mais il y a peu,  j’ai découvert une activité qui me passionne : faire le montage dès la prise de vue en utilisant la possibilité de surimpression que met mon boîtier à ma disposition.

Vous l’avez compris, je suis attiré par le montage et l’originalité, mais attention, la qualité de l’image reste ma recherche première.

Pour la matérialisation de mes images, je préfère la technique consistant à faire imprimer les images sur une toile. J’ai obtenu de très bons résultats et l’intérêt porté par le publique lors de mes expositions le confirme.